Les autres types d’accompagnement

En complément du coaching, d'autres formes d'accompagnement existent et peuvent compléter un coaching ou répondre à un autre besoin particulier

 

Le coaching interne

est particulier en cela qu'il se pratique par des coachs salariés qui interviennent dans leur propre entreprise. Le coach a été formé au coaching, il respecte les règles de déontologie des coachs. Il s'agit ici d'accompagner individuellement les femmes et les hommes d'entreprise dans des situations de changement au sein de l'entreprise (prise de poste, réorientation, changement de métier, retour d'expatriation...) ou pour travailler sur leur leadership, leur confiance en soi, leur gestion des priorités...

 

la supervision

s'adresse aux coachs. Elle permet au coach de prendre du recul et de garantir l'efficacité du processus. Le superviseur est formé spécifiquement à la supervision. Son rôle est de créer un espace de soutien, d'apprentissage et de résolution pour accompagner les coachs qu'il supervise dans l'exercice de leur activité. Ainsi le superviseur développe les compétences et aptitudes du coach, il offre un espace de support pour réfléchir aux expériences vécues au cours du travail avec le client, il favorise des pratiques professionnelles de qualité conformes aux normes et à la déontologie.

 

Le mentoring

se présente sous la forme d'une relation de développement personnel, entre un « mentor » et un « mentoré ». Le « mentor » propose son expertise dans le but de favoriser le développement du « mentoré ». Il s'agit d'une relation d'aide, d'échanges et d'apprentissage. Le « mentoré » tient un rôle actif dans cette relation, la finalité étant de le rendre autonome dans la mobilisation de ses propres ressources et solutions.

la médiation

est un mode alternatif de résolution de conflits. Son principe repose sur la résolution à l'amiable des conflits et se base sur l'intervention d'un tiers, le médiateur. Le médiateur est un professionnel formé à la médiation qui se conforme à un référentiel de compétences. Il n'exerce pas de pouvoir de décision sur le fond. Il a pour finalité de permettre aux parties concernées (médiées) de réaliser un projet, de résoudre une situation conflictuelle ou de rétablir / établir une relation.

 

 

AdobeStock_172200065_1024

 

 

 
Dernière modification : 09/09/2019